Lège-Cap Ferret : les Plages pop finalement sauvées

06 mars 2020 à 01h04

La mairie voulait renoncer à la neuvième édition du festival de la mi-juillet au Canon. Devant la mobilisation locale et girondine, elle maintient son partenariat pour deux soirées l’été prochain.

Tout est bien qui finit pop. Menacées d’annulation il y a quelques heures encore, les Plages pop, festival musical de la mi-juillet sur la place Ubeda au Canon depuis huit ans, auront bien lieu en 2020, les 21 et 22 juillet prochains.

La semaine dernière, l’association Bordeaux Rock, organisateur de la manifestation, apprenait du cabinet de la mairie de Lège Cap-Ferret qu’en raison de "graves débordements" lors de l’édition 2019, celle de 2020 était annulée. Le premier adjoint Philippe de Gonneville pointait surtout l’après soirée, lorsque des milliers de spectateurs s’éparpillaient dans le village et la presqu’île.

Dès l’annonce de la nouvelle, la mobilisation a été très forte, du village du Canon où des ostréiculteurs et commerçants témoignaient de leur soutien au festival, à l’ensemble du public nombreux des Plages pop : 4.000 personnes sur deux soirées l’an dernier.

À l’issue d’une réunion ce jeudi matin en mairie, changement de cap : le cabinet informait Bordeaux rock du maintien de l’édition cet été. Les modifications sont assez mineures et semblent aller vers un meilleur encadrement et un decrescendo au fil de la soirée : pas de DJ set après les concerts mais fin de la musique toujours à 0h30, interdiction d’amener de l’alcool sur le site, barriérage du site avec agents de sécurité fournis par la Ville. À Bordeaux Rock de sensibiliser son public en amont du festival sur les dimensions de respect des riverains et de consommation raisonnée

"Nous remercions tous les gens qui se sont mobilisés et nous espérons une grande édition 2020", déclarait ce jeudi après-midi, Aymeric Monségur, directeur de Bordeaux Rock.

Par Yannick Delneste

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article